Traitements biologiques contre la pyrale du buis et la chenille processionnaire

L’insecticide contre la pyrale du buis :

 

La pyrale du buis est dû à un papillon nocturne qui est attiré par la lumière, on le repère facilement car il tourne autour des points lumineux, sa chenille se nourrie exclusivement de feuilles de buis ce qui provoque des dégâts important sur les arbustes. Pour lutter efficacement et d’une façon écologique vous pouvez utiliser un insecticide. Il s’agit d’une poudre 100% biologique qui lutte contre les chenilles de la pyrale du buis (cydalima perspectalis) et autres chenilles phytopages, la formulation est à base de micro organismes dont le bacillus thuringiensis, il agit par ingestion, (la chenille mange la feuille de l’arbre traité) ce qui provoque un arrêt définitif de la nutrition, entrainant le mort du ravageur. L’utilisation est simple, il faut mélanger dans un pulvérisateur le produit avec de l’eau, ensuite pulvériser sur les 2 faces des feuilles, appliquer en l’absence de pluie dans les 3 heures. Vous pouvez renouveler le traitement environ 10 jours après le 1er traitement en cas de forte pluie. La période idéale est de mars à novembre.

 

 

 

Le piège pour la chenille de la processionnaire du pin :

 

La chenille processionnaire du pin est au départ une larve d’un papillon de nuit appelé le « Thaumetopoea Pityocampa », le papillon femelle éclot durant l’été (de juin à septembre), elle recherche un pin pour y pondre ses œufs puis meurt. L’éclosion à lieu en général 5 à 6 semaines après la ponte (septembre / octobre), les chenilles restent en nidification dans le pin tout l’hiver. Au printemps (février / mars) elles commencent leurs processions pour descendre s’enfuir dans le sol environ 5 à 20 cm sous terre. C’est à cette période que l’on utilise le piège pour la chenille, il s’agit d’une collerette équipée d’une poche que l’on remplie de terre. Il faut le placer autour pin (il existe des rallonges pour les gros sujets) les chenilles en processions descendent, tournent autour de l’arbre et tombent dans la réserve en terre.